05/11/2015

Oktober Mess

Emportée par la foule, je me suis retrouvée le nez en l'air à regarder tourner manèges. Poneys apeurés, toboggans de l'enfance, rotor et polyp, miroirs déformants, cris et hurlements. Je déteste autant le tir à la carabine que le cirque, le train fantôme que la foire aux croustillons. Quoique, les beignets, quand même, c'est tentant... gras, certes, et chauds, comme les laquements ou lackmants, dégoulinants et trop sucrés, et chers aussi. A six euros les trois, on repassera. Faut pas tirer sur la corde, 1-2-3 font 13 euros ! Essayer le lancer pour gagner une peluche-grandeur-peluche, une de celle qu'on n'attrape qu'à la fête foraine et qu'on ne peut pas ranger dans un tiroir. Rester suspendu 2 minutes à une barre ? Facile pour le costaud qui s'élance, le coeur vaillant, les bras tendus, les veines saillantes. 1:09 secondes, il tiendra et les cent euros il n'aura pas. Tout se compte ici. A l'autel de la foire, les marchands sont au temple ! Avec les moyens du bord, j'ai cliqué. Photos de médiocre qualité pour un sujet médiocre. J'ai laissé, au semi-professionnel qui m'accompagnait à titre amical, le plaisir de sublimer cet endroit malsain, qu'une année même la peste obligea à fermer ! Il a réussi à faire des choses étonnantes... mais toujours avec filtre et traitement haddock. Il faut savoir qu'à Lîdje, la foire d'octobre est une véritable institution. Elle dure six semaines, depuis 156 ans au même endroit !  C'est même la plus ancienne kermesse qui soit puisque son origine attestée remonte à 1594 ! Bien avant la création d'une université...      

IMG_2142.JPG

Une tour et des tours qui donnent le tournis

IMG_2137.JPG

Charlemagne se sent mal

IMG_2123.JPG

Halloween a encore frappé

IMG_2122.JPG

Le dentiste va se régaler

IMG_2121.JPG

La foule médusée

IMG_2119.JPG

Partie de jambes en l'air

IMG_2158.JPG
Où il se confirme qu'à Lîdje,
c'est Nowëll à l'année !


Il fait chaud comme en été, l'automne est aux arbres que ce bonhomme est à l'hiver.

A midi, on a mangé en t-shirt et en terrasse,
les feuilles du tilleul tombaient dans notre assiette sous le regard amusé des pigeons
qui en chiaient de joie !

"...mais ma bon' dam', y'a plus de saison,
ces djeun', y n'respect' plus rin..."
 

Commentaires

Ainsi donc, c'est la foire à Lîdge ... Après le cake au Butternut, le 4 quart, voilà les beignets ... ;-)

Écrit par : Dan | 05/11/2015

Répondre à ce commentaire

Les beignets, non, non, j'ai résisté !
Comment dire, un certain écoeurement, un début de nausée, une forme de dégoût... ;-)

Écrit par : Mirameuse | 05/11/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.