30/12/2015

Un peu plus à l'Ouest...

A ceux ou celles, qui s'inquiètent ou s'inquièteraient d'avoir de mes nouvelles, de savoir où je me terre en ces jours de lumière renaissante, rasante ou fuyante, je vous livre un morceau de bleu très éclairant. Et quelques variations de printemps, saisies hors du temps, parce que oui, ça se réchauffe dangereusement ! Pendant que l'étudiante étudie méchamment, j'étais quelque part entre nulle part et ailleurs, dans des souvenirs d'avant et d'après-guerre, celle du Golfe sur fond de querelle linguistique, golf au zoute et gauff' au suk' avec bmwé incorporée. Op de Vlaamskunst waar rijk Vlaams thuis zijn ! Enfin, quand nous étions nous aussi chez nous, c'est-à-dire en enfance. Le temps partagé, au couchant avec maman, assises sur les bancs du Petit-Nice et Rampe-de-Flandre avec grand-maman. Avec mon petit frère, rue des hirondelles, que la vie était belle... ou juste une promesse. Ou simplement une illusion.

IMG_2332.JPG

Blauw op de dijk  !

IMG_2334.JPG

Ce bleu qu'on dit d'Anvers...
il paraît qu'on naît toujours quelque part!

IMG_2320.JPG

Jonquilles au béguinage...

IMG_2326.JPG

...et béguins sur la plage ! 

D'autres photos à suivre, avec meilleure lumière, parce que - oui - j'ai retrouvé un appareil digne de ce nom, et que j'espère pouvoir très vite, bientôt, incessamment, sous peu, tout à l'heure, demain, ce soir, partager encore d'autres moments. Si la vie est faite de riens, ceux-là étaient vraiment bien... 

 

23:37 Publié dans Evasion, Spleen | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.