20/03/2016

Bleu de mars

Au premier jour du printemps, s'habiller de couleurs d'automne ! Prune et brune, mais pourquoi le soleil ne brille pas autant que je voudrais ? Pourquoi le bleu est gris, et même la pluie ? Comme à chaque fois, ici, à la même époque, les mêmes questions. Je n'aurais pu dû prendre cette petite jupe et miser plus sûrement sur la petite laine.  Qu'est-ce que je vais mettre pour ne pas avoir froid le matin, pour ne pas avoir chaud l'après-midi ?  Comment échapper à ce vent-coulis à midi, en traversant du côté ombre ? Où sont mes lunettes solaires, en repassant du côté clair ?

Parce que la lumière est là, mais pas tout le temps. Parce que le vent s'amuse par intermittence. Le plafond est haut, les ondées passagères. On glisse sur les pavés mouillés, heureusement que le parapluie sert de parachute ! Et parfois sur le port, on se dore comme on s'en dort, sur la terrasse à l'abri.

Pourtant, certains indices ne trompent pas. Les oiseaux, fiers de leur plumage font chanter leur ramage. Ca batifole à tout va, le printemps est là ! Ca se chamaille dans les platanes troués, où les pigeons vont se cacher, où les merlettes vont se nicher. Les colverts à la parade, les mouettes à l'estacade. Ca remue pas mal par ici.

A la Crau-de-la-Durance, les premiers cerisiers sans se dépêcher —mais peut-être sont-ce des pêchers? — viennent à fleurir, timidement au verger. La douceur n'est pas encore installée. Derrière les arbres dénudés, on aperçoit bien le palais qui se dessine. Les rameaux d'olivier se croisent à la pelle. Pâques approche, je remonte avec les cloches ! 

pontpontdemi.jpeg

IMGP5052.JPG

Reflets et illusions...

23:43 Publié dans Evasion | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Ici la pluie s'invite et la petite laine est indispensable et j'ai l'impression qu' il faudra encore un peu de patience avant de voir le printemps s'installer...

Écrit par : Maisie | 21/03/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.