21/09/2016

En chantier...

J'ai la tête comme un seau, le seau sous l'évier. Quand va passer le plombier, qui est une plombière, ça fait deux plombes qu'on l'attend? J'ai pris froid. Confusément, le temps a changé, le bleu a pâli, le vent sur le palier. La fenêtre refermée, la terrasse désertée, les ouvriers à s'activer refont le plancher. Où est l'été reparti ? La grue a migré, sur la place est montée, installée, girouette agitée d'un lent grincement. J'ai mal aux dents. Quand il a vu l'engin, le chat a pissé sur le sofa, de trouille, et comment s'échapper ? La ville-longtemps-en-chantier depuis deux ans j'ai quittée, à vrai dire peu enchantée. Voilà qu'à ma porte, le chantier resurgit, pour une année annoncé. Le bâti me poursuit, c'est peu dire que je suis ravie. A la noria des camions succèdent le ballet des bétonneuses. Le pieu franki entre en action alors que je suis toujours au lit.  Faut-il encore que je fore l'étagère ? Virez-moi tous ces engins caterpilar, miaule le cat ! Manquerait plus que les cloches se mettent à carillonner. Gagné, c'est reparti pour un tour ! Bientôt la foire. L'automne s'invite, il a convié le rhume de cerveau. J'ai la tête comme un seau...

DSC07532.JPG

Ceci n'est pas une grue...
mais un (petit) morceau de grue

DSC07535.JPG

Ceci n'est pas une grue...
mais un élévateur de grue !

DSC07554.JPG

Ceci est une grue par-dessus les toits,
l'étudiante va apprendre le chinois !

foreuse.jpg

Ceci n'est pas ma foreuse personnelle,
j'ai opté pour le modèle réduit...

(merci à Véronique pour les soins attentifs)

gruebleue.jpg

J'ai rêvé d'un vol de grues vers le Sud...

Les commentaires sont fermés.